Guides et FAQ - mutuelle du bâtiment

Découvrez nos guides pratiques pour vous aider dans vos démarches et toutes nos réponses à vos questions les plus courantes.

A quoi sert une mutuelle ?

Lorsque vous avez des dépenses de santé, la Sécurité sociale ne vous rembourse pas tous vos frais. Avoir une bonne mutuelle est essentiel !

En faisant le choix de prendre une complémentaire santé qui intervient au-delà des remboursements de l’assurance maladie, vous pouvez faire face aux dépenses prévues ou imprévues qui restent à votre charge. Avec pour mission de garantir à tous l’accès à des soins de qualité, votre mutuelle agit pour votre protection santé et celle de votre famille. Son action est guidée par des valeurs de solidarité, de démocratie et de transparence.

Pour en savoir plus sur le rôle de votre mutuelle

Mieux comprendre le parcours de soins coordonnées

Depuis le 1er janvier 2005, tout assuré social de 16 ans et plus peut choisir un médecin traitant.

Le rôle du médecin traitant est de coordonner le « parcours de soins », c'est-à-dire les consultations et les examens nécessaires au suivi de la santé du patient. Les remboursements de frais de santé sont directement liés au respect de ce parcours.

Les avantages du parcours de soins coordonnés

  • Dans le cadre du parcours de soins, vous êtes mieux soigné, grâce à un suivi dans la durée et adapté à votre état de santé par un médecin qui vous connaît et qui tient à jour votre dossier médical,
  • Le remboursement de vos consultations demeure inchangé.

Attention : si vous ne respectez pas ce parcours, la Sécurité sociale applique des pénalités en diminuant les remboursements !

Le parcours de soins coordonnés

Mieux comprendre mes remboursements

Médecin, dentiste, hôpital, pharmacie… vos soins ont un prix. Effectuer les démarches nécessaires pour être bien remboursé et savoir quel sera votre reste à charge est important.

Vous voulez savoir ce que vous rembourse la Sécurité sociale et votre complémentaire ? Vous voulez comprendre comment lire votre grille de garanties ?

Mieux comprendre vos remboursements

Conseils pour réduire vos dépenses de santé

Il existe des solutions simples pour alléger votre budget de santé, sans remettre en cause la qualité des soins dispensés.

Quelques bon réflexes tels que respecter le parcours de soins coordonnés, penser à présenter sa carte de tiers payant à la pharmacie ou encore choisir de pousser la porte de réseaux de soins, vous permettront de réduire vos frais de santé et de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Conseils pour réduire vos dépenses de santé

Mieux comprendre le tiers payant

Le tiers payant est un service qui vous évite de faire l’avance des dépenses de santé, dont la prise en charge est assurée par la Sécurité sociale et par votre mutuelle.

Aujourd’hui, le tiers payant est devenu la règle en pharmacie ou dans les laboratoires d’analyses médicales et de radiologie. Il facilite l’accès aux soins en supprimant l’avance de frais chez une majorité de professionnels de santé.

Ne vous passez pas de ce service incontournable !

Comment fonctionne le tiers payant

C'est quoi un contrat responsable ?

Depuis le 1er avril 2015, les complémentaires santé doivent respecter les nouvelles règles du contrat responsable  pour assurer un meilleur remboursement des dépenses de santé et limiter les dépassements d’honoraires des médecins. Ces mesures ont un impact sur ce que peut rembourser votre mutuelle.

Tout savoir sur le contrat responsable

La Déclaration Sociale Nominative

Aujourd’hui, la Déclaration Sociale Nominative remplace et simplifie la majorité des déclarations sociales en automatisant mensuellement leur transmission à partir d’un flux de données issues de la paie.

La DSN est obligatoire depuis mai 2015 pour les grandes entreprises. Son déploiement au sein de toutes les entreprises se fera durant l’année 2016 pour une généralisation en 2017.

Les avantages : 

  • Une seule transmission mensuelle, calée sur le rythme de la paie
  • La suppression de tâches et de transferts de données redondantes
  • L’envoi de signalements contenant un nombre réduit d’informations
  • La garantie de la qualité des données de paie via les différents contrôles et bilans transmis par net-entreprises.fr
     

Pour savoir ce qui change avec la DSN et les avantages que l'entreprise comme les salariés peuvent en retirer, n'hésitez pas à consulter notre fiche pratique.

Mieux comprendre la Déclaration Sociale Nominative (DSN)

Pour consulter les vidéos explicatives

 

Pour télécharger le dépliant dsn tpe

Pour télécharger le dépliant dsn entreprises

Mieux comprendre la généralisation de la complémentaire santé

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent avoir mis en place une couverture santé pour leurs salariés. Née de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, cette nouvelle obligation soulève de nombreuses questions : qui est concerné, quel sera le panier de soins garanti, que se passera-t-il si le salarié quitte son employeur ?

Retrouvez toutes les réponses dans notre fiche pratique

Glossaire de la santé

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans notre système de santé. Bien maîtriser le vocabulaire que les professionnels de santé ont l’habitude d’employer peut vous y aider.

Glossaire

Mieux comprendre le contrat d'accès aux soins

Le contrat d’accès aux soins (CAS) permet aux patients qui consultent des médecins qui pratiquent des dépassements d’honoraires d’être mieux remboursés par l’Assurance maladie d’une part et par leur complémentaire santé d’autre part (sous réserve que celle-ci prenne en charge tout ou partie des dépassements).

Connaître les avantages pour l'adhérent du CAS

Mieux comprendre la Protection Universelle Maladie

La Protection Universelle Maladie (PUMa) a été mise en place au 1er janvier 2016. Son objectif : améliorer le dispositif de la Couverture maladie universelle (CMU) désormais supprimé. Une période transitoire est prévue jusqu’au 31 décembre 2019.

Cette réforme garantit à toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière, un droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel et de manière continue tout au long de la vie.

  • les démarches administratives sont simplifiées
  • le nombre des situations dans lesquelles il est nécessaire de changer de caisse d’assurance maladie est réduit
  • la continuité des droits à la prise en charge des frais de santé est assuré

Retrouvez toutes les informations complémentaires

Complémentaire santé obligatoire : qu'est-ce qui va changer ?

La mutuelle collective obligatoire est née de l’accord national interprofessionnel (ANI) de décembre 2013, voté en mars 2014. D’ici au 1er janvier 2016, toutes les sociétés devront avoir sauté le pas. La révolution porte sur le caractère obligatoire de cette mutuelle d’entreprise, alors que dans la plupart des cas elle était facultative, les employés pouvant la refuser pour garder celle qu’ils avaient contractée à titre individuel.

Qui est concerné ?

Seule une partie des salariés du privé en bénéficiera. Ceux qui relèvent de l’économie sociale et solidaire, les travailleurs non salariés (TNS) et les professions libérales en sont exclus, au même titre que les retraités, les chômeurs et les étudiants.

Peut-on la refuser ?

Oui, mais dans trois cas seulement. Si le cadre juridique de l'entreprise le prévoit, l'employé peut refuser la mutuelle obligatoire lorsqu'il est déjà couvert par celle de son conjoint.
Si l'employé est apprenti ou salarié en CDD à temps partiel et que la cotisation est supérieure à 10 % de sa rémunération brute ou encore si l'employé est bénéficiaire de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) ou de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS).

Quelle est la part de l’entreprise ?

Elle est a minima de 50 % pour une cotisation unique et identique sans distinction d’âge, d’ancienneté ou de date d’embauche, de nature du contrat de travail, de temps de travail ou encore de rémunération. Toutefois, entre les grands groupes et les PME-TPE, un écart pourrait se creuser tant dans la part patronale que dans les garanties proposées.

Quels seront les remboursements ?

Le panier de soins minimal est garanti pour tous, quelles que soient la taille de la société et les garanties négociées. Il s’agit des montants de remboursement sous lesquels les entreprises ne peuvent descendre. Il prendra en compte les soins de ville, comme la consultation chez le médecin traitant ou les médicaments, les frais d’optique et dentaires et le forfait hospitalier. En revanche, les franchises médicales (0,50 euro par boîte de médicament ou acte paramédical, 2 euros par transport sanitaire hors urgence) et la participation forfaitaire de 1 euro sur les consultations et les examens radiologiques et biologiques ne seront pas remboursées. Les dépassements d’honoraires resteront eux aussi à la charge du salarié.

 

A quoi sert un contrat d’assurance santé complémentaire ?

Une assurance santé, plus communément appelée « mutuelle », vous permet de faire face à vos dépenses de santé qui ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Un contrat d’assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de la part de vos dépenses de santé non couvertes par l’assurance maladie obligatoire, qu’elles soient liées à la maladie, à l’accident ou à la maternité.

Le contrat d’assurance santé complémentaire est utile même si vous bénéficiez d’une prise en charge à 100% par la Sécurité sociale (au titre par exemple d’une affection de longue durée lorsque les soins sont en rapport avec l’affection). Certaines dépenses ne seront, en effet, pas prises en charge par la Sécurité sociale et notamment le forfait journalier hospitalier et les dépassements d’honoraires.

Pourquoi souscrire un contrat santé auprès d’une mutuelle ?

Une mutuelle a pour mission de garantir à tous l’accès à des soins de qualité avec pour objectif de diminuer les restes à charge des adhérents. Elle agit pour cela en faveur de la limitation des dépassements d’honoraires, de la généralisation du tiers payant ou encore pour le maintien d’une action sociale.

Entre une mutuelle et une assurance, il y a des différences :

  • Une mutuelle n’a pas d’actionnaires. Ses excédents sont utilisés au profit des adhérents, et les principales décisions sont prises par les adhérents eux-mêmes, lors de l’assemblée générale.
  • Une mutuelle est à but non lucratif : ses frais de gestion servent uniquement à la protection santé des adhérents (gestion du tiers payant, prévention…).
  • Une mutuelle adhère à des valeurs :
    - La solidarité : la Mutualité Française refuse les discriminations financières et la sélection des risques. 
    - La démocratie : les représentants à l'assemblée générale sont élus parmi les adhérents.
    - La transparence : 100% des cotisations = 100% santé

C’est quoi un contrat responsable ?

L’objectif du contrat responsable, tel qu’instauré par les Pouvoirs publics, est d’assurer une meilleure maîtrise de l’augmentation des dépenses de santé en responsabilisant les assurés et les organismes complémentaires. Le contrat responsable vient d’évoluer notamment afin de limiter les dépassements d’honoraires des médecins.

Le contrat responsable inclut désormais obligatoirement les prestations suivantes :

  • La prise en charge intégrale du ticket modérateur,
  • Des planchers et des plafonds de remboursement en optique,
  • Un plafond de prise en charge des dépassements d’honoraires des médecins,
  • La prise en charge du forfait journalier hospitalier sans limitation de durée.

 

Il continue d’exclure :

  • Les franchises médicales,
  • La participation forfaitaire de 1 euro,
  • La majoration du ticket modérateur si l’assuré consulte en dehors du parcours de soins coordonné et en  l’absence de désignation d’un médecin traitant,
  • Les dépassements d’honoraires sur les actes cliniques et techniques si l’assuré consulte certains spécialistes en dehors du parcours de soins.

Qu’est-ce que l’ACS ?

L’Aide à la Complémentaire Santé (ACS) est une aide publique pour financer votre complémentaire santé individuelle. Cette aide consiste en une déduction financière sur le montant de la cotisation à votre mutuelle. Elle est accordée pour un an, par famille, et peut être reconduite.

Qu’est-ce que la franchise médicale ?

La franchise médicale est une somme qui est déduite des remboursements effectués par la caisse d'Assurance Maladie sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires.

Les franchises ne sont pas remboursées par votre mutuelle dans le cadre des contrats responsables.

Qu’est-ce que le tiers payant ?

Le tiers payant est un service permettant la prise en charge directement par votre mutuelle de l’intégralité ou d’une partie de vos dépenses de santé, selon le niveau des garanties de votre contrat et les accords de conventionnement conclus avec les professionnels de santé. Il vient compléter le service de tiers payant opéré par le régime obligatoire d’assurance maladie.

Généralisation du tiers payant

A compter du 1er janvier 2017, le tiers payant sera généralisé. Les professionnels de santé pourront désormais choisir de pratiquer le tiers payant:

  • sur la part remboursée par la Sécurité sociale
  • sur la part complémentaire

Pour les patients atteints d’une Affection Longue Durée,  le tiers payant sera obligatoire à compter du 1er janvier 2017.

A compter du 30 novembre 2017, le tiers payant deviendra une obligation pour la part remboursée par la Sécurité sociale. Sur la part complémentaire, son application restera facultative, au choix des professionnels de santé.

 

Voir la vidéo d'explication de la Mutualité Française

 

Qu’est-ce que la télétransmission ?

Avec la télétransmission, plus besoin de remplir et d’envoyer vos feuilles de soins au format papier à l’Assurance maladie. Ce système, prévu pour faciliter vos démarches de remboursements médicaux, permet au professionnel de santé, s’il est équipé, d’envoyer directement vos feuilles de soins sous format électronique à l’Assurance maladie.

Pour cela, il vous suffit de présenter votre carte vitale, en vous assurant que cette dernière est actualisée. Vous bénéficierez ainsi de votre remboursement de la part de l’Assurance maladie, sans avoir à transmettre de feuilles de soins. Vous pouvez également bénéficier de la télétransmission pour les remboursements pris en charge par votre mutuelle.

La caisse d’Assurance maladie envoie alors électroniquement le décompte des prestations à votre mutuelle qui vous rembourse, sans intervention de votre part,  la partie complémentaire. La télétransmission vous assure donc un remboursement rapide, du fait des informations transmises automatiquement et sans délai entre chaque intervenant (Assurance maladie/mutuelle santé).

Qu’est-ce qu’un dépassement d’honoraires ?

Un dépassement d’honoraires représente la différence entre le tarif pratiqué par un professionnel de la santé et la Base de Remboursement de la Sécurité sociale. Ce type de dépassement n’est pas pris en charge par le régime général. Il reste à votre charge et à celui de votre complémentaire, dans la limite des garanties de votre contrat.

Qu’est-ce que la base de remboursement ?

La Base de remboursement est la base de calcul du montant des remboursements des frais de santé par la Sécurité sociale. Elle est fixée par convention entre les professionnels de santé et la Caisse nationale d'assurance maladie. Cette base indique pour chaque acte médical le montant sur lequel est calculé le remboursement de la Sécurité Sociale. Elle sert également de référence pour les complémentaires santé.

La base de remboursement = la part remboursée par la sécurité sociale + la participation forfaitaire + le ticket modérateur

Qu’est-ce que le ticket modérateur ?

C’est le montant restant à votre charge (ou à la charge de votre mutuelle) après remboursement de l’assurance maladie. Ce montant ne comprend pas les éventuels dépassements d’honoraires des médecins

Qu'est-ce que la participation forfaitaire de 1 euro ?

Depuis le 1er janvier 2005, une participation forfaitaire de 1 € est déduite du montant de vos remboursements pour chaque consultation ou acte réalisé par un médecin généraliste ou spécialiste, un examen radiologique, une analyse de biologie médicale.

Cette participation forfaitaire de 1 € ne concerne pas les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes de plus de 6 mois et les bénéficiaires de la CMU complémentaire ou de l’Aide médicale de l’Etat. Au total, cette participation forfaitaire sera limitée à 50 € par an et par personne.

Comment respecter le parcours de soins coordonnés ?

Depuis le 1er juillet 2005, chaque assuré social doit avoir déclaré son médecin traitant à sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le médecin traitant, qui peut être un généraliste ou un spécialiste, a pour mission de centraliser les données médicales de chaque patient et d’assurer son orientation dans le système de soins.

L’assuré a la possibilité de modifier son choix à tout moment. Il existe des situations dans lesquelles la consultation du médecin traitant est impossible : en cas d’indisponibilité du médecin traitant (recours au médecin correspondant), si le patient est en vacances ou en déplacement, et dans des situations d’urgence médicalement justifiées.

Certaines spécialités restent en accès direct sans pénalités pour le patient : pédiatrie, ophtalmologie, gynécologie, psychiatrie (pour les 16-25 ans), chirurgie dentaire et stomatologie.

Le médecin traitant peut adresser le malade vers un médecin correspondant : il s’agit d’un spécialiste ou, dans certains cas, d’un généraliste doté de compétences particulières. Cette orientation se fait en accord avec le patient qui garde le libre choix de son médecin correspondant. Le médecin correspondant doit transmettre ses conclusions au médecin traitant. En cas de non respect de ce parcours de soins, l’assuré subit une baisse de remboursement de la Sécurité sociale, autrement dit le ticket modérateur à sa charge est majoré.

A quoi correspond le forfait hospitalier ?

Le forfait journalier hospitalier est la participation financière aux frais d'hébergement et d'entretien pour toute hospitalisation de plus d'une journée. Le montant du forfait hospitalier est de :

  • 18 € par jour à l'hôpital ou en clinique ;
  • 13.5 € par jour en cas d'hospitalisation dans un service de psychiatrie d'un établissement de santé.

Nos solutions complémentaire santé prévoient le remboursement de ce forfait.

Je suis couvert à 100% par la Sécurité sociale, ai-je vraiment besoin d’une mutuelle ?

Attention : la prise en charge à 100 % concerne uniquement les soins et traitements liés à l'Affection de Longue Durée. Les soins et traitements liés à d'autres maladies sont remboursés dans les conditions habituelles. Une complémentaire santé vous sera donc utile.

Reçoit-on une preuve de son adhésion ?

Dès réception de votre dossier complet, vous recevrez par courrier votre carte de tiers-payant vous permettant de ne plus faire d’avance de frais pour vos dépenses de santé. 

Quelle est la durée de mon adhésion ?

Votre adhésion est annuelle, renouvelable par tacite reconduction au 1er janvier de chaque année.

Quelles personnes peuvent-être couvertes par mon contrat de santé ?

La Mutuelle Mieux-Etre vous permet de couvrir, en qualité d’ayant-droit :

1. Votre conjoint

Est également assimilée au conjoint :

  • la personne ayant conclu avec le participant un contrat relevant du régime juridique du pacte civil de solidarité régi par les articles 515-1 à 515-7 et 462 du Code civil,
  • la personne entretenant avec le participant un concubinage notoire et constant d’une durée au moins égale à 2 ans, pouvant justifier d’une résidence principale commune durant cette période.

2. Vos enfants,  ceux de votre conjoint ou de votre concubin au sens de la Sécurité sociale.

Sont également assimilés :

  • les enfants jusqu’à leur 21ème anniversaire, et vivant sous le même toit que l’assuré :
    - S’ils poursuivent des études sans bénéficier d’un régime étudiant de Sécurité sociale,
    - S’ils sont en premier apprentissage,
    - S’ils exercent une activité professionnelle leur procurant un revenu inférieur à 55 % du SMIC.
  • les enfants jusqu’à leur 28ème anniversaire s’ils poursuivent des études et sont affiliés à un régime étudiant de Sécurité sociale,
  • les enfants sans limitation d’âge s’ils bénéficient de l’allocation aux handicapés adultes versée par les Caisses d’Allocations Familiales,

3. d’une manière générale, toute personne à votre charge effective et permanente, vivant sous le même toit et ayant la qualité d’ayant-droit au titre du régime obligatoire.

La Mutuelle Mieux-Etre peut-elle mettre fin à ma garantie ?

Non, votre garantie est viagère, immédiate à la date d’effet de l'adhésion et l'absence de questionnaire médical vous préserve d'une radiation future du fait de votre état de santé ou de votre âge.

Toutefois la Mutuelle Mieux-Etre peut prononcer votre radiation en cas de non-paiement des cotisations.

Et si je souhaite interrompre mon adhésion ?

Vous pouvez mettre fin à votre adhésion au 1er janvier de chaque année, sous réserve d'être à jour de vos cotisations. Dans ce cas, il vous suffit d'adresser un courrier de résiliation en recommandé avec avis de réception à Mutuelle Mieux-Etre en respectant un préavis de 2 mois minimum. Dans ces conditions, un certificat de radiation vous sera adressé en retour.

Suis-je pris en charge immédiatement ?

L'ensemble des prestations garanties prennent effet dès votre adhésion à la Mutuelle Mieux-Etre sous réserve d’éventuels délais de carence.

Est-ce que je peux changer d’option ?

Une garantie frais de santé s’exerce dans le cadre de l’année civile. Vous pouvez solliciter, un mois avant le 31 décembre, un changement d’option (à la hausse palier par palier), parmi les formules de prestations en vigueur au moment de la demande. Le changement d’option s’effectue au 1er janvier d’un exercice civil sous réserve qu’à cette date, votre adhésion à la garantie précédente ait duré au moins 12 mois.

Puis-je couvrir les membres de ma famille ?

 Oui. Vous pouvez, si vous le souhaitez, désigner comme ayant-droit de votre adhésion votre conjoint, vos enfants (jusqu’à 28 ans s’ils sont étudiants), et d’une manière générale, toute personne à votre charge vivant sous votre toit et possédant la qualité d’ayant droit au titre du régime obligatoire de Sécurité sociale.

Mon enfant a son propre N° de Sécurité sociale, dois-je vous le communiquer ?

Oui, si les prestations de votre enfant sont remboursées sous son propre N° de Sécurité sociale.

Puis-je bénéficier du tiers payant gratuit dans le cadre de ma garantie ?

Oui, vous recevrez dans les jours suivant l’envoi de votre dossier d’adhésion complet votre carte vous donnant droit au tiers payant. Notre service de tiers payant vous évite de faire l'avance des dépenses de santé dont la prise en charge est assurée par la Sécurité sociale et par nos soins.

Pensez à présenter votre carte vitale et votre carte de tiers payant aux professionnels de santé : pharmaciens, biologistes, radiologues, soins externes et centres de santé, centres mutualistes, auxiliaires médicaux, opticiens…

Vous bénéficierez ainsi d’un accès aux soins partout en France, sans avance de frais et sans aucune démarche tout en ayant le libre choix du professionnel de santé. Vous aurez simplement à acquitter l’éventuel reste à charge. Sachez-le : vous bénéficiez aussi du tiers payant en cas d’hospitalisation.

Je suis intéressé par votre offre mais j’ai déjà une mutuelle. Comment dois-je m'y prendre ?

En règle générale, une adhésion à une complémentaire santé peut se résilier chaque année, en adressant un courrier en lettre recommandée avec accusé de réception et en respectant un préavis de deux mois avant la date d’échéance. Dès réception de la confirmation de la résiliation par votre assureur actuel, vous pouvez souscrire à notre mutuelle. D’autres possibilités de résiliation liées à la loi Chatel existent.

Vous pouvez contacter nos conseillers individuels qui vous conseilleront à ce sujet.

Que se passe-t-il si le professionnel de santé que je consulte n’est pas conventionné par le tiers payant de la Mutuelle ?

Dans ce cas, les prestations vous sont réglées directement par la Mutuelle Mieux-Etre sur présentation des factures et des décomptes originaux des régimes sociaux.

Et si je suis hospitalisé ?

Pour éviter l’avance de frais, présentez votre carte de tiers payant lors de votre admission et demandez à l’établissement hospitalier de contacter notre opérateur de tiers payant ou de nous appeler pour qu’une prise en charge soit délivrée. Si vous êtes hospitalisé plus de 15 jours, pensez à renouveler votre demande de prise en charge auprès de votre établissement hospitalier !

Comment me sont versées les prestations ?

La Mutuelle Mieux-Etre verse vos prestations directement sur votre compte bancaire. Grâce aux accords nationaux Noémie, vous serez remboursé directement de la part mutuelle sans avoir à transmettre le décompte de la Sécurité sociale à la Mutuelle Mieux-Etre. Vous recevez chez vous ou sur votre compte Ameli.fr les décomptes mensuels de la Sécurité sociale dès lors que vous avez effectué une prestation de santé.

Quel est le délai de remboursement de mes soins ?

Le remboursement de vos prestations est effectué sous 48h dès télétransmission des informations par la Sécurité sociale.

Les actes non pris en charge par la Sécurité sociale sont-ils remboursés ?

La Mutuelle Mieux-Etre intervient en complément des remboursements de la Sécurité sociale. En principe, elle ne prend donc pas en charge vos dépenses de santé non prises en charge par la Sécurité sociale. Cependant, selon la garantie choisie, certains frais pourront vous être remboursés : le vaccin anti-grippe, l’ostéodensitométrie, les lentilles non prises en charge par le régime obligatoire, certaines prothèses dentaires, certaines pilules contraceptives, le sevrage tabagique…

Comment évolue ma cotisation ?

Votre cotisation peut évoluer s’il y a un changement :

  • d’âge
  • de garantie
  • de situation familiale, ou lieu de résidence

La Mutuelle Mieux-Etre se réserve le droit de réviser annuellement les cotisations, vous en serez alors informé par courrier.

Je désire changer l'option de mon contrat frais de santé, quelles démarches effectuer ?

Vous devez contacter votre conseiller Mieux-Etre ou appeler l’agence la plus proche de votre domicile. Vous serez informé sur les possibilités qui s’offrent à vous et à quelles conditions.

J’ai un problème de remboursement, comment vous contacter ?

Retrouvez sur votre carte de tiers payant les coordonnées complètes de votre centre de gestion.

Je pars à la retraite, avez-vous une solution à me proposer pour assurer la continuité de mes garanties ?

Contactez-nous. Nos conseillers vous proposeront une offre privilégiée sur le contrat individuel le mieux adapté à votre situation.

Retrouvez toutes nos coordonnées d’agences.

Puis-je suivre mes prestations en ligne ?

Un espace adhérent sécurisé et des services en ligne sont prévus pour vous faciliter la vie. 7j/7 et 24h/24, en vous connectant à votre compte, vous pouvez :

  • consulter le détail de paiement de vos remboursements et choisir le format de réception de vos décomptes,
  • vérifier vos informations personnelles,
  • consulter vos contrats santé et faciliter vos démarches administratives…

Connectez-vous à votre compte pour connaître toutes les services mis à votre disposition.

Dois-je avoir obligatoirement avoir un email pour créer mon compte ?

Oui, un email est indispensable pour pouvoir vous connecter à votre compte.

Comment me connecter à mon espace personnel ?

Lors de votre adhésion, un courrier vous sera adressé comportant : l’adresse à laquelle vous connecter pour accéder à votre compte, votre identifiant et votre mot de passe provisoire (que vous pourrez personnaliser lors de votre première connexion). Afin de protéger vos données personnelles, un identifiant et un mot de passe vous sont en effet demandés pour vous connecter à votre espace.

Pourquoi s’assurer contre les accidents de la vie courante ?

Les accidents de la vie courante touchent plus de 11 millions de personnes chaque année en France et sont la troisième cause de mortalité dans notre pays.

Ces accidents peuvent avoir de graves conséquences d’autant que, dans la majorité des cas, les victimes ont eu le reflexe d’assurer leur maison et leur voiture mais ne se sont pas assurés contre les accidents de la vie courante.

Nos solutions prévoyance vous permettent d’être couvert dans le cadre de votre vie professionnelle et privée contre les conséquences d’un accident.

 

Comment protéger ma famille en cas de décès ?

Un décès peut engendrer une perte de revenus pour la famille et avoir des conséquences financières non négligeables. En souscrivant à une garantie décès, vous apportez un soutien à vos proches au moment où ils en auront le plus besoin.

Pour quelques euros par mois, vous prévoyez à l'avance le capital qui sera versé à vos bénéficiaires si vous veniez à disparaître prématurément.

En cas de décès, qui bénéficiera du capital ? Comment changer de bénéficiaire(s) ?

Le capital sera versé aux personnes désignées comme bénéficiaires par vous-même, ou selon la clause de désignation par défaut, si vous n’avez pas fait de désignation spécifique.

Pour désigner ou changer de bénéficiaire(s) ou connaître la clause de désignation par défaut, contactez votre conseiller Mieux-Etre

De quels services complémentaires puis-je bénéficier ?

Votre mutuelle vous propose plus que des remboursements de frais de santé. A votre écoute au quotidien, elle s’engage à vous apporter un service personnalisé adapté à vos besoins et à ceux de votre famille. Tiers payant, gestion efficace, accès à des réseaux de soins de qualité, accompagnement et action sociale…

Découvrez tout l’éventail de nos services.

Mon conseiller m’a indiqué que vous proposez un service d’accompagnement médio-social ?

En effet. Si votre garantie prévoit ce service, vous retrouverez le numéro d’appel de Mieux-Etre Allo Santé sur votre carte de tiers payant. Il vous suffit alors de composer le numéro indiqué pour être orienté vers le bon service. Mieux-Etre Allo Santé propose un accueil tous les jours de l'année, 24 h/24 ainsi que les services d'information médicale et d'écoute psychologique.

Les autres services sont ouverts du lundi au vendredi, de 8 h 00 à 19 h 00.

Qu'est-ce que la Protection Universelle Maladie

La Protection Universelle Maladie (PUMa) a été mise en place au 1er janvier 2016 pour améliorer le dispositif de la Couverture maladie universelle (CMU) désormais supprimé. Cette réforme garantit à toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière, un droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel et de manière continue tout au long de la vie.

  • les démarches administratives sont simplifiées
  • le nombre des situations dans lesquelles il est nécessaire de changer de caisse d’assurance maladie est réduit
  • la continuité des droits à la prise en charge des frais de santé est assuré

Retrouvez toutes les informations utiles sur la Protection Maladie Universelle

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, proposent une offre complète de prestations et de services en matière de complémentaire santé et  de prévoyance adaptée aux besoins des particuliers, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité.

Working...