Mutuelle Mieux-Etre fait le point sur l'hydratation en répondant aux questions les plus fréquentes
Mieux-Etre -

Hydratation : distinguer le vrai du faux

Si veiller à bien s’hydrater pendant les fortes chaleurs estivales est indispensable, c’est aussi une nécessité tout au long de l’année. Mais comment s’y prendre ? On fait le point sur les idées fausses et sur les bons conseils à suivre. [...]

Il faut boire entre 1,5 litre et 2 litres par jour.

Plutôt vrai. Ces quantités sont indicatives et il faut les adapter à son poids, son état de santé, aux conditions climatiques, etc. Pour savoir quelle quantité d’eau vous devez consommer, le mieux est de vous fier… à la couleur de vos urines. Quand elles sont jaune clair, cela signifie que vous buvez la quantité d’eau qui vous convient. En revanche, si elles sont foncées, c’est le signe qu’il faut plus vous hydrater.
En plus des boissons, il faut savoir que certains aliments, comme les fruits et les légumes, aussi apportent de l’eau. La tomate, le concombre, le melon, la pastèque ou encore l’orange en sont composés à 90 %. Consommés tels quels ou en soupes froides (gaspacho) par exemple, ils permettent ainsi de varier les plaisirs pour ceux qui n’apprécient guère l’eau seule.


Une personne âgée doit boire avant d’avoir soif.

Vrai. Avec l’avancée en âge, la sensation de soif peut s’altérer, arriver plus tardivement ou être moins marquée. Pour éviter la déshydratation, qui peut avoir des conséquences graves (fatigue, baisse de la tension, troubles de l’attention…) et conduire même à l’hospitalisation, il est donc important de boire en petite quantité, régulièrement, au cours de la journée. Il ne faut pas attendre d’avoir soif, particulièrement en période de forte chaleur mais aussi tout au long de l’année. Ces conseils sont aussi valables pour les adultes en bonne santé afin de prendre de bonnes habitudes.


Une boisson très fraîche permet de mieux se rafraîchir.

Faux. Quand il fait chaud, nous avons tendance à privilégier une eau bien fraîche car la sensation est plutôt agréable. Mais lorsque l’on boit de l’eau glacée, la température corporelle chute légèrement. L’organisme va alors travailler pour la faire remonter à 37 °C, ce qui va stopper le mécanisme de soif. Cet effet conduit donc à boire en moins grande quantité et, à terme, peut augmenter le risque de déshydratation. Il vaut mieux privilégier une eau à température ambiante ou à peine plus fraîche.


Quand il fait bien chaud, il faut boire des boissons chaudes.

Plutôt faux. Le fait de boire un thé chaud par exemple, fait augmenter la température du corps. Ce dernier va transpirer pour retrouver ses 37 °C habituels et, grâce à l’évaporation de la sueur, vous allez vous rafraîchir. Toutefois, si vous consommez plusieurs tasses de thé dans la journée, votre corps produira plus de transpiration, et donc perdra plus d’eau. Vous aurez ainsi davantage de risque de vous déshydrater. Par ailleurs, le thé comme le café ont un effet diurétique – c’est-à-dire qu’ils accentuent le besoin d’uriner – ce qui participe aussi à la déshydratation.
Le conseil le plus important à retenir est qu’il faut boire régulièrement et privilégier le type de boisson qui vous fait envie, fraîche ou chaude, sans en abuser, et d’alterner avec de l’eau à température ambiante.


L’alcool, ça hydrate.

Faux. L’alcool participe au contraire à la déshydratation à travers deux mécanismes. D’abord parce que pour éliminer l’alcool, notre corps a besoin d’eau. Ensuite, parce que l’alcool perturbe le fonctionnement de l’hormone antidiurétique : le corps produit plus d’urine et se déshydrate.
L’eau plate reste donc la meilleure solution pour s’hydrater. L’eau pétillante peut être une alternative à condition qu’elle ne contienne pas trop de sodium. Les jus de fruits doivent être limités à un verre par jour car ils sont sucrés, tout comme la plupart des eaux aromatisées. Les sodas sont quant à eux à éviter.
 

Autres contenus

rétine artificielle : Mutuelle Mieux-Etre fait le point
Mieux-Etre -

Rétine artificielle : on fait le point

Mieux-Etre -

Comment différencier besoin et plaisir ?

Parlons ensemble de vos besoins en santé et prévoyance