Mutuelle Mieux-Etre fait le point sur les violences conjugales
Mieux-Etre -

14% de femmes

C’est la part de celles, en couple, qui disent avoir subi des violences conjugales psychologiques, physiques ou sexuelles au cours de l’année 2021, d’après un sondage réalisé par l’Ifop et Solidarité femmes. Dans le détail, 11 % ont été l’objet d’insultes, d’injures et de dénigrements, 5 % ont connu des violences physiques et 4 % des violences sexuelles.[...]

C’est la part de celles, en couple, qui disent avoir subi des violences conjugales psychologiques, physiques ou sexuelles au cours de l’année 2021, d’après un sondage réalisé par l’Ifop et Solidarité femmes.

Dans le détail, 11 % ont été l’objet d’insultes, d’injures et de dénigrements, 5 % ont connu des violences physiques et 4 % des violences sexuelles.

Autre enseignement de cette enquête : « 12 % des hommes ne considèrent pas le fait de forcer sa conjointe à un rapport sexuel comme un acte de violence et 26 % d’entre eux ne pensent pas qu’empêcher une personne d’avoir accès à ses revenus soit une violence conjugale ».

Ces chiffres inquiétants ont été publiés le 25 novembre à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences à l’égard des femmes, ce qui ne fait que confirmer son utilité.

Autres contenus

Beurre ou margarine ?
Mieux-Etre -

Beurre ou margarine : comment faire le choix ?

Les bienfaits du rooibos
Mieux-Etre -

Rooibos : une plante aux multiples pouvoirs

Comprendre la syllogomanie avec Mutuelle Mieux-Etre
Mieux-Etre -

Syllogomanie : combattre l'accumulation d'objets

Parlons ensemble de vos besoins en santé et prévoyance