Optique " Comment payer moins cher ? "

Publié le 07.11.2018  |   Actualité 2018-11-07

S’équiper de lunettes coûte cher

Selon le rapport 2016 de l’Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale, le prix moyen d’une paire de lunettes avec deux verres unifocaux était de 316 euros en 2014 et celui d’une paire avec deux verres multifocaux de 613 euros. Entre 2006 et 2014, les prix des lunettes ont augmenté de 1,35 % par an en moyenne.

Une prise en charge limitée

En 2015, 4,3 % de la consommation totale d’optique était prise en charge par l’Assurance maladie et par les financements publics (dont l’aide médicale de l’Etat – AME – et la couverture maladie universelle complémentaire – CMU-C). Les organismes complémentaires étaient de loin les premiers financeurs avec 71,6 %, laissant aux Optique - moins cher - prise en charge - Mutuelle Mieux-Etre ménages un reste à charge de 24,1 %.
Les montures de lunettes sont remboursées par l’Assurance maladie à hauteur de 60 % sur la base de tarifs officiels variables selon l'âge du patient. Pour les plus de 18 ans par exemple, la monture de lunettes est prise en charge à 60 % sur la base d'un tarif fixé à 2,84 euros. Les verres de lunettes sont eux aussi à 60 % sur la base de tarifs établis selon le degré de correction. De leur côté, les complémentaires santé proposent des contrats conformes à la réglementation. Depuis 2014, des remboursements minimum et maximum ont en effet été instaurés en fonction du type d’équipement prescrit. Les mutuelles ne peuvent appliquer une prise en charge qu’une seule fois par période de deux ans.

Alléger sa facture

En attendant la mise en œuvre de la réforme du « 100 % santé », qui proposera un ensemble de montures et de verres sans reste à charge, il existe deux moyens de faire diminuer sa facture. Tout d’abord, il ne faut pas hésiter à demander plusieurs devis. Comparer les prix, négocier et faire jouer la concurrence permet de trouver le meilleur rapport qualité-prix. Ensuite, se rendre dans un centre mutualiste ou utiliser le réseau de soins de sa mutuelle pour de faire des économies. Ces professionnels, présents sur tout le territoire, s’engagent à fournir des équipements à des prix négociés. Les réductions vont ainsi de 20 à 40 % par rapport aux prix du marché. Les opticiens de ses structures sont contrôlés par le réseau et doivent mettre en œuvre un cahier des charges de bonnes pratiques pour garantir des prestations de qualité. Autre un atout indéniable : ils pratiquent le tiers payant. En présentant sa carte Vitale et sa carte de mutuelle, le patient n’a pas de frais à avancer.

Vous êtes adhérent à Mutuelle Mieux-Etre ? Votre mutuelle vous donne accès aux centres de soins mutualistes et aux Réseaux Sévéane et Itelis selon les conditions de votre contrat. Pour savoir si vous avez accès aux réseaux Sévéane ou Itelis, contactez votre centre de gestion dont les coordonnées figurent sur votre carte tiers payant.

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, proposent une offre complète de prestations et de services en matière de complémentaire santé et  de prévoyance adaptée aux besoins des particuliers, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité.

Working...