Le tiers payant pharmacie : Mutuelle Mieux-Etre fait le point
Santé -

Le tiers payant pharmacie à la loupe

Le tiers payant pharmacie a été mis en place afin d’assurer la délivrance de médicaments sans paiement direct par l’usager. Concrètement, cela signifie que vous pouvez vous rendre dans une officine et vous procurer le traitement médical dont vous avez besoin sans bourse délier. Comment ? Grâce à une convention passée par votre pharmacien avec votre caisse d’assurance maladie et [...]

Synonyme de dispense d’avance de frais, le tiers payant pharmacie est très apprécié des patients. Mais il répond à des règles précises, qu’il n’est peut-être pas inutile de rappeler.

Tiers payant pharmacie : le principe

Le tiers payant pharmacie a été mis en place afin d’assurer la délivrance de médicaments sans paiement direct par l’usager. Concrètement, cela signifie que vous pouvez vous rendre dans une officine et vous procurer le traitement médical dont vous avez besoin sans bourse délier. Comment ? Grâce à une convention passée par votre pharmacien avec votre caisse d’assurance maladie et votre organisme complémentaire, cela lui permet de se faire rembourser automatiquement du montant dont vous êtes exonéré.

Comment fonctionne le tiers payant pharmacie ?

Pour bénéficier du tiers payant en pharmacie, plusieurs conditions doivent toutefois être réunies. Tout d’abord, seuls les médicaments délivrés sur ordonnance sont concernés par ce service. Sans prescription médicale, vous ne pouvez y prétendre. Ensuite, vous devez être affilié à la sécurité sociale et avoir souscrit une mutuelle. Pour être dispensé du règlement de vos médicaments, il vous faut en effet présenter une carte Vitale valide – ou, à défaut, une attestation d’ouverture de droits à l’assurance maladie obligatoire – ainsi qu’une carte d’assurance santé complémentaire.

Les limites du tiers payant en pharmacie

On l’a vu, le tiers payant pharmacie ne s’applique pas aux médicaments non remboursés par la sécurité sociale. Leur montant doit dès lors être immédiatement acquitté auprès du pharmacien.

Quant aux médicaments éligibles au tiers payant en pharmacie (ceux dont le coût est pris en charge par la sécurité sociale, donc), leur acquisition donne lieu à une retenue de 50 centimes d’euro par boîte : c’est ce qu’on appelle la franchise médicale, qui est limitée à 50 euros par an et par assuré.

Bon à savoir également : le tiers payant est réservé aux assurés qui acceptent les médicaments génériques (sauf mention « non substituable » apposée par le médecin prescripteur sur l’ordonnance).

Enfin, s’il est gratuit pour le patient, le tiers payant pharmacie a un coût pour les officines. Investissements informatiques, frais de personnels dédiés, gestion des impayés… Autant de charges financières dont les assurés n’ont pas toujours conscience.

Autres contenus

Prendre soin de ses reins : Mutuelle Mieux-Etre vous donne ses conseils
Santé -

Reins : comment en prendre soin ?

Professionnel de santé expliquant l'ordonnance
Santé -

Ophtalmologiste : comprendre l'ordonnance

Santé -

Je protège mes yeux naturellement

Parlons ensemble de vos besoins en santé et prévoyance