Mutuelle Mieux-Etre fait le point sur la gestion des risques professionnels du bâtiment
Prévention -

Gestion des risques professionnels : l’heure du bilan

La gestion des risques professionnels désigne à la fois le management, la prévention, l’identification, l’évaluation et la classification des risques pesant sur le personnel de l’entreprise. Par risque, il faut entendre tout événement susceptible de présenter un danger physique, chimique, biologique ou psychologique. Après une nette amélioration au cours du 20è siècle, avec un recul [...]

Sous la pression croissante des salariés comme des pouvoirs publics, la gestion des risques professionnels s’est peu à peu imposée dans les entreprises. Quelles conséquences dans les secteurs particulièrement sinistrés comme le bâtiment ? Mutuelle Mieux-Etre fait le point. 

Gestion des risques professionnels : définition 

La gestion des risques professionnels désigne à la fois le management, la prévention, l’identification, l’évaluation et la classification des risques pesant sur le personnel de l’entreprise. Par risque, il faut entendre tout événement susceptible de présenter un danger physique, chimique, biologique ou psychologique.
Après une nette amélioration au cours du 20è siècle, avec un recul constant tant de la fréquence que de la gravité des accidents professionnels, les performances en matière de sécurité au travail sont en stagnation. Un constat d’autant plus alarmant dans des secteurs comme le BTP, déjà frappé par un taux d’accidents supérieur à la moyenne.

La gestion des risques professionnels dans le bâtiment 

Les artisans et les salariés du BTP sont particulièrement concernés par la gestion des risques professionnels. Par la nature-même de leur activité, ils sont en effet plus exposés aux risques physiques (port et manutention de charges lourdes), chimiques et biologiques (manipulation de produits dangereux) et psychologiques (cadences élevées et multiples contraintes administratives, réglementaires, fiscales et économiques génératrices de stress).

La gestion des risques professionnels dans le BTP doit donc mettre l’accent sur la prévention, tant individuelle que collective, par le biais de mesures appropriées :

  • port obligatoire d’équipements de protection individuelle,
  • respect des règles d’hygiène personnelle,
  • rationalisation de l’organisation du travail sur les chantiers,
  • utilisation d’aides à la manutention pour réduire les sollicitations physiques,
  • élimination autant que possible des installations en hauteur pour éviter les chutes,
  • identification et remplacement des produits toxiques par des substances neutres,
  • formation aux bonnes pratiques.

Objectif : se conformer à la législation, mais aussi et surtout protéger la santé et assurer la sécurité des professionnels du BTP sur le lieu d’exercice de leur activité.

Autres contenus

Yeux : comment les préserver après 50 ans ?
Prévention -

Comment préserver votre vision après 50 ans

Parlons ensemble de vos besoins en santé et prévoyance