Travail de nuit : conséquences sur la fertilité des femmes

Publié le 07.03.2017  |  Actualité

Les femmes exerçant un métier physique ou avec des horaires tardifs seraient confrontées à des problèmes de fertilité. 

Selon une étude publiée par la revue médicale Occupational and Environmental Medicine, au début du mois de février, et menée auprès de 473 patientes suivies au sein d’une clinique spécialisée dans les problèmes de fertilité, les femmes qui exercent un métier physique ou avec des horaires tardifs auraient moins de chances de tomber enceintes que les autres. Parmi les 313 femmes de cet établissement ayant eu recours à la Travail de nuit  conséquence fertilité - Mutuelle Mieux Etre fécondation in vitro (FIV),celles qui étaient amenées à porter régulièrement des objets lourds avaient en moyenne 14,5 % d’ovocytes matures en moins que les autres après simulation ovarienne. De même, celles qui travaillaient en soirée, de nuit ou avec des horaires décalés avaient, toujours après simulation ovarienne, moins d’ovocytes à maturation que celles ayant des horaires « classiques ». Ce phénomène pourrait notamment être lié à un dérèglement de l’horloge interne, estiment les chercheurs, qui demeurent cependant prudents : il ne s’agit que d’une étude observationnelle et les mécanismes scientifiques en jeu sont encore mal connus.

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...