Vaccination : obligatoire avant la scolarisation

Publié le 15.10.2020  |   Actualité 2020-10-15

En France, pour qu’un enfant soit admis dans une collectivité d’enfants, il doit impérativement être vacciné (sauf contre-indication médicale reconnue). Le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants dépend de leur date de naissance.

La vaccination des enfants : une obligation en France

Pour veiller à la prévention de la santé infantile la vaccination des enfants a été rendue obligatoire en France. Ainsi, faire vacciner son enfant est essentiel pour lui permettre d’être accepté dans une collectivité d’enfants : crèche, école, garderie, colonie de vacances, activités sportives… Sans une attestation de vaccination ou un carnet de santé à jour, l’admission de l’enfant dans ces établissements est refusée.

Quels vaccins obligatoires pour entrer à l’école ? 

Toutefois, le nombre de vaccins obligatoires varie en fonction de l’âge de l’enfant.

Les vaccins obligatoires pour les enfants nés avant 2018

Si l’enfant est né avant le 1er janvier 2018, seule la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) est imposée en métropole française. Pour les résidents de la Guyane, un autre vaccin est obligatoire, celui contre la fièvre jaune, et ce, à partir d’un an.

 

D’autres vaccins sont toutefois fortement conseillés, mais aucun certificat ne peut être demandé aux parents en vue de l’inscription dans une collectivité d’enfant. Il s’agit de la vaccination contre :

  • - La coqueluche, la tuberculose, la rubéole, la rougeole, les oreillons, la varicelle, la grippe, l’hépatite B, le zona
  • - Les infections invasives à Haemophilus influenzae de type B
  • - Les infections invasives à pneumocoque
  • - Les infections invasives à méningocoque C
  • - Les infections à papillomavirus humains

Les vaccins obligatoires pour les enfants nés à partir de 2018

Depuis début 2018, le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants est passé de trois à 11. En plus du DTP, ont été rendues obligatoires les vaccinations contre :

  • - Les infections invasives à Haemophilus influenzae de type B
  • - Les infections invasives à méningocoque C
  • - Les infections invasives à pneumocoque
  • - La coqueluche
  • - L’hépatite B
  • - La rougeole
  • - Les oreillons
  • - La rubéole

De plus, le vaccin contre la fièvre jaune reste obligatoire pour les résidents de la Guyane.

 

Le vaccin contre la grippe n’a toujours pas été rendu obligatoire pour les enfants, mais il reste toutefois recommandé pour protéger cette population fragile face à cette maladie.

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...