Politique vaccinale : la Cour des comptes veut conforter la confiance

Publié le 07.03.2018  |   Actualité 2018-03-07

Dans son rapport public annuel 2018, la Cour des comptes – juridiction indépendante qui s’assure du bon emploi de l’argent public – s’est intéressée à la politique vaccinale.

Si elle salue la décision du gouvernement de passer de trois à onze vaccins obligatoires pour tous les enfants nés Vaccinations - recommandations - Mutuelle Mieux Etre après le 1er janvier 2018, elle juge que cette politique « doit impérativement s’inscrire dans une stratégie d’ensemble plus large pour conforter durablement la confiance ». Afin de continuer à lutter contre la défiance envers les vaccins, les Sages ont ainsi émis cinq recommandations : « généraliser le carnet de vaccination électronique ; ouvrir plus largement aux professionnels de santé autres que les professions médicales (infirmiers, pharmaciens) la possibilité de réaliser des vaccinations ; revenir sur la suspension de l’obligation de vaccination contre la grippe des professionnels de santé ; impliquer activement la médecine scolaire dans la vaccination et, le cas échéant, permettre des vaccinations de rattrapage par des professionnels de santé extérieurs à l’école ; ajouter aux missions de la Haute Autorité de santé le soin d’assurer la présence réactive sur les réseaux sociaux d’une information indépendante et scientifique sur la vaccination ».

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, proposent une offre complète de prestations et de services en matière de complémentaire santé et  de prévoyance adaptée aux besoins des particuliers, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité.

Working...