Prévention de la santé infantile : ce qu’il faut retenir

Publié le 26.09.2018  |  Actualité

La prévention et la promotion de la santé des jeunes constituent une priorité pour les autorités publiques. Mais elles doivent également être l’affaire de tous les acteurs de la société civile : corps médical et paramédical, communauté enseignante, cellule familiale…

Comment protéger efficacement nos enfants ?

La santé d’un enfant conditionne son épanouissement ultérieur. Or, de la naissance à l’adolescence, de nombreux maux, bénins ou non, courants ou pas, peuvent entraver la croissance. Mutuelle Mieux-Etre fait la synthèse des principaux points de vigilance à garder à l’esprit face aux problématiques de la santé infantile.

Les repères de la santé infantile

Vaccination

Les vaccins sont incontournables pour se prémunir contre la maladie. Chez les enfants nés après le 1er janvier Santé des enfants - Santé infantile - Prévention - Mutuelle Mieux-Etre 2018, 11 vaccinations sont désormais obligatoires.

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche
  • Infections invasives à Haemophilus influenzae de type b (HIB)
  • Hépatite B
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Méningocoque de sérogroupe C
  • Rougeole, oreillons et rubéole

D’autres vaccinations sont par ailleurs conseillées.

  • Tuberculose
  • Varicelle
  • Grippe
  • Zona
  • Infections à papillomavirus humains (HPV)

Audition et vision

C’est dans les premières années de la vie que se développent les sens, en particulier la vue et l’ouïe. Il est donc important d’en surveiller l’évolution chez l’enfant, car plus le dépistage d’éventuels troubles est précoce, plus la prise en charge est efficace. Essentielle dans le développement psychomoteur, la vue doit ainsi être contrôlée aux premiers signaux d’alerte : rougeoiement ou larmoiement persistant, clignements ou frottements oculaires répétés, gêne à la luminosité… Même constat pour l’ouïe. Tout déficit auditif pouvant entraîner des troubles de l’apprentissage, il faut rester attentif et consulter aux moindres signes d’appel : absence de réaction à la voix et aux sons environnants, difficultés d’articulation, etc.

Alimentation

Face à la progression du surpoids et de l’obésité infantiles et aux risques cardiovasculaires induits, il convient également d’éduquer les enfants en matière d’hygiène alimentaire. Comment ? En leur montrant l’exemple à suivre dès qu’ils sont en âge de comprendre et, auparavant, en veillant à la qualité et à la diversité de leur assiette.

 

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...