Nos conseils pour conserver vos aliments plus longtemps

Publié le 14.12.2018  |   Dossier 2020-10-08

Le consommateur doit veiller à manipuler convenablement les denrées alimentaires et doit respecter un certain nombre de règles dès l'achat afin d'éviter les contaminations et les risques sanitaires. Il doit également être attentif aux dates limites de consommation, veiller au bon aspect général du produit qu'il achète et de son emballage, principalement lorsqu’il s’agit de boites de conserve et d’emballage sous vide d’air.

La chaîne du froid des aliments ne doit jamais être rompue. Pour ce faire, le consommateur peut utiliser des sacs isothermes pour ramener ses achats à la maison, stocker correctement ses produits en fonction de la température à laquelle chacun doit être conservé…Il doit respecter scrupuleusement des règles d'hygiène strictes afin que manger reste un plaisir et ne soit pas gâché par le risque de tomber malade.

Quelles précautions prendre lors de l'achat et du transport des aliments ?

Il faut respecter un certain nombre de règles lors de l'achat de produits alimentaires : vérifier systématiquement les Dates Limites de Consommation, s'assurer du bon aspect général du produit et de son emballage et ne pas rompre la chaîne du froid.
Afin de limiter les risques sanitaires, un certain nombre de règles doivent être respectées lors de l'achat de produits alimentaires :

  • Vérifier la Date Limite de Consommation (DLC) ou la Date de Durabilité Minimale (DDM) figurant sur l’emballage du produit.

Eviter les produits dont l’emballage est endommagé comme :

  • les bocaux dont le cachet de sécurité est endommagé,
  • les boîtes de conserve bosselées, gonflées ou rouillées,
  • les emballages souillés ou déchirés,
  • les emballages sous vides gonflés ou même devenus "mous" au toucher. Cela signifie que l’emballage a été endommagé et que de l’air est entré à l’intérieur.

Les yeux et l'odorat peuvent également aider à estimer la fraîcheur d’un produit.

  • Ne pas acheter de produits réfrigérés ou surgelés lorsqu'il existe un doute sur leurs conditions de conservation et un risque de rupture de la chaîne du froid. La présence de glace sur l'emballage par exemple signifie qu'un aliment a été mal conservé.
  • Mettre les produits réfrigérés et surgelés en dernier dans le chariot pour limiter les risques de rupture de la chaîne du froid pendant le temps consacré aux courses. Ces produits doivent être rangés en priorité dès le retour à la maison. On range d'abord les produits qui vont au congélateur, puis au réfrigérateur et enfin, on termine par les conserves, épicerie sèche, boissons…
  • Pour le transport, placer les aliments qui nécessitent une réfrigération dans des sacs isothermes afin de ne pas rompre la chaîne du froid. Mettre si possible une source de froid dans ces sacs (accumulateur, bouteille d’eau congelée), ce qui permet de maintenir plus facilement et plus longtemps les produits dans de bonnes conditions.
  •  Pendant l’été, privilégier le matin de bonne heure pour faire les courses. Dans la journée, les véhicules emmagasinent la chaleur et ce n’est pas sans conséquence pour les achats réfrigérés et surgelés. Ceci est bien entendu à adapter en fonction de l'organisation personnelle.

Comment stocker les aliments dans le congélateur pour une bonne conservation ?

Le congélateur ne doit pas être surchargé. Les aliments doivent y être placés de telle sorte que leur date limite de conservation soit aisément visible. Les aliments décongelés ou partiellement décongelés ne doivent jamais être replacés au congélateur. On place dans le congélateur les produits surgelés ou congelés nécessitant une température de conservation négative (inférieure à 0°C). Ce sont les produits à ranger en priorité en revenant des courses. Il faut les placer de manière à ne pas surcharger les compartiments. En effet, une bonne circulation de l'air entre les aliments est indispensable pour maintenir une température constante et assurer ainsi des conditions de congélation optimales.

Les produits achetés surgelés ne se conservent pas indéfiniment. Il faut penser à surveiller leurs Dates Limites de Consommation (DLC) indiquées sur l’emballage par le fabriquant. Pour congeler des aliments, il faut posséder un congélateur qui puisse se régler sur "grand froid" (températures comprises entre -24°C et -32°C). C’est le cas des congélateurs **** (4 étoiles). Avant de congeler un aliment ou une préparation, mettre le congélateur sur "grand froid" quelques heures, puis le repositionner à sa température de croisière (-18°C). La durée de conservation des aliments que l'on congèle soi même est nettement inférieure à celle des surgelés. A titre indicatif, leurs temps de conservation dans un congélateur 4 étoiles sont les suivants :

  • de 3 à 5 mois pour les poissons,
  • de 6 à 8 mois pour le porc, l’agneau, le veau,
  • de 8 à 10 mois pour les fruits et légumes,
  • et de 12 mois pour le bœuf, les volailles, le gibier.

Quelques précautions sont à prendre lorsque l'on congèle soi-même des aliments :conservation- aliments - réfrigérateur -  contaminations - risques - Mutuelle Mieux-Etre

  • Ne pas congeler les pâtisseries à base de crème, les gâteaux secs et les œufs.
  • Penser à noter la date de mise au congélateur sur le contenant et le nom du produit.
  • Bien laisser refroidir les aliments avant de les mettre au congélateur pour ne pas en augmenter la température et provoquer le dégel des aliments proches. Les aliments cuits destinés à être congelés doivent être refroidit aussi vite que possible pour limiter la prolifération des agents pathogènes. Ils doivent être à 10°c maximum à cœur en moins de 2h00 de temps de refroidissement.
  • Privilégier les petites portions. Le refroidissement est ainsi plus rapide.
  • Reconditionner ou conditionner les aliments dans des emballages "spécial congélation" et bien faire le vide d’air avant fermeture.
  • Ne jamais recongeler un produit décongelé.

Comment stocker les aliments dans le réfrigérateur ?

La température d'un réfrigérateur se situe entre 0°C et 8°C. La température varie selon les étages, ce qui permet de stocker efficacement chaque type d'aliment en fonction de ses besoins de réfrigération.
Les zones de froid sont réparties différemment selon les modèles de réfrigérateurs. Pour identifier les zones de froid de son appareil, il est possible d'utiliser un thermomètre plongé dans de l'eau, car l'eau mesure la température de l'aliment et non de l'air ambiant. On peut aussi se reporter à la notice d'utilisation de l'appareil. La température adéquate pour un réfrigérateur varie suivant les étages entre 0°C et 8°C. On place dans le réfrigérateur les produits nécessitant une température de conservation comprise entre 0°C et +8°

La température de conservation à respecter est indiquée sur les emballages.

  • Dans la zone très froide (0°C à +2°C), placer les poissons, crustacés et mollusques autres que vivants, les préparations à base de viande hachée…
  • Dans la zone froide (< à +4°C),placer lesviandes crues et cuites, la charcuterie, les pâtisseries à la crème, les produits frais au lait cru, les fromages découpés, les laitages entamés, les produits en cours de décongélation…
  • Dans la zone fraîche (de +4 à +6°C), placer les produits laitiers non entamés, les légumes et les fruits cuits, les pâtisseries et autres gâteaux sans crème…
  • Dans le bac à légumes (de +6 à+ 8°C),placer les fruits et légumes frais qui pourraient être endommagés par les basses températures.
  • Dans la porte du réfrigérateur (de +6 à +8°C),placer les boissons, le beurre, la confiture entamée, les condiments, les sauces industrielles, les œufs…

Quelques précautions doivent être prises avant de placer les aliments dans le réfrigérateur :

  • Bien laisser refroidir les aliments avant de les mettre au réfrigérateur pour ne pas en augmenter la température et provoquer une surconsommation d'énergie. Les aliments cuits destinés à être réfrigérés doivent être refroidit aussi vite que possible pour limiter la prolifération des micro-organismes. Ils doivent atteindre 10°C à cœur en moins de 2h00.
  • Envelopper les aliments ou les stocker dans un contenant.
  • Etre attentif à ne pas importer de terre en stockant les fruits ou les légumes au réfrigérateur

Quels sont les aliments à stocker à température ambiante pour une bonne conservation ?

  • Les "produits secs", les conserves, certains fruits et légumes se conservent à température ambiante.
  • On garde à température ambiantetous les produits secs tels que : les céréales et leurs dérivés : pâtes, riz, biscottes, farine…
  • Les légumes secs : lentilles, haricots secs…
  • Les conserves,
  • Le sucre en poudre


Le lieu le stockage doit être propre, frais, sec, et doit bénéficier d'une bonne circulation d'air. Il ne doit pas faire l’objet de la visite d’animaux nuisibles. Certains aliments risquent de perdre en qualité s’ils sont réfrigérés car l froid ralentit la maturation et altère le goût. C'est notamment le cas des fruits exotiques, des tomates, de certains légumes comme les concombres, les courgettes, les haricots verts.... De manière générale, les fruits et légumes que l'on veut faire murir doivent être conservés à température ambiante.

Pour mieux surveiller les dates de péremption des produits et éviter de jeter les aliments périmés, il est judicieux de disposer les produits que l'on vient d’acheter au fond du placard, et de ramener les plus anciens devant.

Quelles sont les astuces pour bien conserver les aliments ?

Plusieurs astuces permettent d'optimiser la conservation des aliments : ranger les produits alimentaires en fonction de leur date de péremption, ne pas surcharger le congélateur ou le réfrigérateur, nettoyer ces derniers régulièrement…

  • Ranger les produits en fonction de leur Date Limite de Consommation. Les aliments à consommer en premier sont placés devant et leur DLC doit être bien visible. Cette technique permet de limiter les oublis et de réduire la quantité de produits alimentaires qui devra être jeté.
  • Ne pas surcharger le réfrigérateur ou le congélateur pour permettre à l'air frais de circuler et favoriser une bonne répartition des températures.
  • Oter les emballages en carton autour des packs et ne garder que le contenant nécessaire. Les emballages souillés peuvent importer des éléments pathogènes. De plus, cela permet de gagner de la place.
  • N'ouvrir les portes du réfrigérateur ou du congélateur qu'à bon escient pour conserver le froid à l’intérieur. Refermer les portes aussitôt que possible.
  • Dégivrer le congélateur régulièrement (au minimum une fois tous les 3 mois).

Le dégivrage automatique ne suffit pas toujours. Si la couche de glace atteint 2 ou 3 mm, il faut procéder à un dégivrage manuel. Ce dégivrage doit être effectué lorsque le congélateur est le moins plein ou avant de faire les courses. Pour ce faire, entreposer les produits congelés dans des glacières avec une source de froid importante comme des bouteilles d’eau congelées ou de nombreux accumulateurs. Mettre la glacière dans la pièce la plus fraîche pendant tout le temps de la décongélation et de la remise en température du congélateur. Une autre solution consiste à entreposer les produits dans le congélateur d’une autre personne pendant la décongélation et la remise en température en pensant bien à transporter les produits en glacière ou sac isotherme. Le manuel d’utilisation du congélateur comporte des indications importantes concernant le mode de fonctionnement de l'appareil.

  • Nettoyer le réfrigérateur avec une éponge propre, de l'eau tiède et un produit dégraissant type produit à vaisselle toutes les 2 semaines si possible et au grand minimum une fois par mois. Terminer par un produit désinfectant adapté au réfrigérateur et au contact des denrées alimentaires. Du vinaigre blanc dilué peut aussi faire l’affaire. Rincer à l’eau claire.

En cas d'accumulation de givre sur les parois du réfrigérateur, il faut se reporter au manuel d’utilisation de l'appareil.

  • Placer un thermomètre de réfrigérateur dans ce dernier pour s'assurer qu'il demeure toujours à la température optimale.
  • Ne pas confondre la DLC avec la durée de vie d’un aliment après ouverture de l’emballage. Une fois l’emballage ouvert, de l’air entre en contact avec le produit et la durée de consommation de l'aliment se raccourcit.
  • En cas d'achat d'un produit à la coupe, demander au vendeur jusqu’à quelle date il peut être consommé en toute sécurité.
  • Jeter l'aliment s'il existe le moindre doute sur sa qualité ou sur sa durée de conservation.
     
Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...