Comment avoir des dents en bonne santé ?

Publié le 14.12.2018  |   Actualité 2020-10-08

À tous les âges de la vie, il est essentiel de pouvoir compter sur ses dents pour se nourrir, rester en bonne santé ou simplement pour avoir un beau sourire.

Des dents pour s’alimenter

La première fonction des dents est de couper et broyer les aliments pour qu’ils puissent être avalés et digérés. Des dents malades, douloureuses, fragilisées ou manquantes peuvent empêcher une personne de s’alimenter normalement, la rendant plus vulnérable aux maladies.
 
De bonnes dents pour rester en bonne santé

Si certaines affections de la bouche ou des dents peuvent paraître anodines, comme les aphtes, d’autres peuvent avoir un impact sur la santé entière, surtout si elles ne sont pas soignées. C’est le cas :

  • des caries, qui peuvent causer des rages de dents, des abcès dentaires et des infections d’autres organes, comme le cœur ;
  • des gingivites (inflammation des gencives) qui, lorsqu’elles évoluent en parodontites (inflammation de l’os dans lequel les dents sont enracinées), deviennent responsables du déchaussement et de la chute des dents. Les parodontites sont aussi à l’origine de maladies, notamment cardiovasculaires, et peuvent favoriser les accouchements prématurés chez les femmes enceintes.

Conserver un beau sourire
Des dents en bonne santé restent belles et assurent un beau sourire ! C’est important pour avoir confiance en soi et se sentir à l’aise en société.

Comment prendre soin de ses dents au quotidien ?

Quelques précautions faciles à adopter au quotidien permettent de garder des dents en bonne santé pour longtemps : respecter une bonne hygiène buccodentaire, avoir une alimentation équilibrée et rendre visite régulièrement à son chirurgien-dentiste.
 
Hygiène bucco-dentaire : sus aux bactéries !

Une règle d’or est à respecter :

  • se brosser les dents après chaque repas,
  • ou au moins deux fois par jour : le matin et le soir.

Le brossage permet d’éliminer la plaque dentaire. C’est un mélange de salive, de débris d’aliments et de minéraux calcaires, comme le calcium, qui se dépose sur les dents.
C’est dans la plaque dentaire que se développent les bactéries responsables des caries.
En se mélangeant aux minéraux présents dans la salive, la plaque dentaire se transforme en tartre.
Le tartre se dépose :

  • sur la partie inférieure des dents, à la limite de la gencive : on observe un dépôt blanchâtre, ou brunâtre chez les fumeurs ;
  • sur les racines des dents, sous la gencive : le tartre prend alors une teinte noirâtre, et l’intervention d’un chirurgien dentiste est nécessaire pour s’en débarrasser.

Le tartre favorise lui aussi la multiplication des bactéries. Il peut donc être à l’origine de maladies des dents, des gencives et de la bouche, et même d’infections touchant d’autres organes.
Un détartrage régulier par un chirurgien-dentiste est donc recommandé.
 
Une alimentation équilibrée pour des dents en bonne santé

  • respecter un rythme de trois repas par jour, suivis d’un brossage des dents ;
  • attention au grignotage entre les repas et aux aliments ou boissons riches en sucre, en particulier les sodas, qui favorisent la formation des caries.

 
Tabac : pour les dents aussi, c’est mieux sans !

Le tabagisme nuit à la santé des dents et de la bouche :

  • il jaunit les dents ;
  • il assèche la bouche en réduisant la production de salive, rendant les gencives et les dents plus sensibles aux bactéries ;
  • il réduit l’apport en sang et en oxygène des gencives, favorisant l’apparition ou l’aggravation de maladies parodontales : elles affectent le parodonte, c'est-à-dire l’ensemble des tissus et structures (gencives, os…) dans lesquels les dents sont fixées ;
  • il donne mauvaise haleine.

Les fumeurs font ainsi plus de gingivites (inflammation des gencives), qui sont plus difficiles à soigner. Ils sont aussi plus sensibles aux abcès dentaires.
 
Loisirs, sport, bricolage, travail… Attention aux chocs !

Certaines activités quotidiennes peuvent présenter un risque pour les dents : il faut donc rester vigilant. Par exemple, pour certains sports de contact ou de combat, il est fortement conseillé de porter un protège-dents. En cas de traumatisme, il est important de consulter rapidement un chirurgien-dentiste.
 
Les visites chez un chirurgien-dentiste : avant d’avoir mal

Les caries et les autres maladies de la bouche et des dents peuvent être évitées et plus facilement soignées grâce à des visites régulières chez un chirurgien-dentiste.
Il est recommandé de se rendre chez son chirurgien-dentiste au moins une fois par an, même en l’absence de douleurs, car elles n’apparaissent bien souvent que lorsque la maladie est déjà à un stade avancé. Les soins nécessaires seront alors plus compliqués et plus longs à réaliser.

Comment bien se brosser les dents ?

L’hygiène buccodentaire repose sur le brossage des dents après chaque repas, ou au moins deux fois par jour et surtout le soir.
 

Quelle méthode de brossage ?

Pour être efficace, le brossage des dents doit respecter quelques règles simples :santé - bucco dentaire - pathologies - brossage de dents- alimentation - Mutuelle Mieux-Etre

  • « du rouge vers le blanc » : toujours brosser de la gencive vers l’extrémité de la dent ;
  • brosser les dents de devant avec un mouvement rotatif « en rouleau », du rouge vers le blanc ;
  • brosser les dents du fond avec un mouvement de va-et-vient, ou en rouleau ;
  • brosser toutes les faces des dents : la face avant (« côté sourire »), la face interne (« vers la langue et le palais ») et le dessus des dents, surtout pour celles du fond ;
  • brosser sans exercer une pression excessive sur les dents pour ne pas fragiliser l’émail, ni blesser les gencives ;
  • ne pas oublier de brosser le dessus de la langue.

 
Quelle brosse à dents choisir ?

La brosse à dents idéale a :

  • des poils souples pour passer facilement dans les espaces interdentaires et pour ne pas blesser les gencives,
  • une tête pas trop grosse pour accéder à toutes les dents.

 
Les brosses à dents électriques sont-elles efficaces ?

Les brosses électriques peuvent être une bonne solution. Rotatives, soniques, à pulsation ou à vibration : les meilleurs modèles rivalisent avec un bon brossage manuel. Attention cependant à leur coût : leurs brosses s'usent rapidement et doivent être changées souvent.
 
Fil dentaire, bain de bouche, brossettes interdentaires : utiles ou pas ?

Le brossage dentaire est primordial et il peut être complété par :

  • l’utilisation du fil dentaire ou de brossettes interdentaires : utilisés quotidiennement, ces outils permettent de lutter contre la plaque dentaire ;
  • un bain de bouche une à deux fois par jour après le brossage pour lutter contre les bactéries, prévenir les caries et les abcès, lutter contre la mauvaise haleine ;
  • un gratte-langue pour aider à combattre la mauvaise haleine

 

À quel âge commencer ?

  • Chez le nourrisson : il est possible de rincer les gencives avec une compresse pliée et humidifiée avec de l’eau ou du sérum physiologique ;
  • à partir des premières dents de lait : brosser les dents avec une brosse à petite tête, à poils souples et sans dentifrice pour éviter le dépôt de plaque dentaire et les caries ;
  • vers deux ans, l’enfant n’avale plus le dentifrice par réflexe et il maîtrise mieux ses gestes : il va progressivement apprendre à se brosser les dents tout seul, même si l’aide d’un adulte est nécessaire jusque cinq ou six ans. L’usage d’un dentifrice au fluor adapté à l’âge de l’enfant est recommandé : il renforcera l’émail de ses dents et les protégera des caries ;
  • à partir de cinq ou six ans, l’enfant devient autonome et se brosse les dents seul après les repas

 

Quelle brosse à dents choisir ?

Quelques conseils pour choisir les brosses à dents des enfants :

  • des poils souples,
  • une petite tête pour accéder à toutes les dents,
  • une poignée antidérapante pour en faciliter l’usage,
  • une forme sympathique et attractive : pour les plus jeunes, par exemple, il existe des modèles en forme d’animaux.
Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...