Affection de Longue Durée

Publié le 07.12.2016  |   Actualité 2020-09-17

Pour les malades atteints d'une affection de longue durée (ALD), certaines de leurs dépenses santé ne sont pas prises en charge.

Une étude du Collectif interassociatif sur Affection de Longue Durée frais -mieux etre la santé (Ciss) et du magazine 60 Millions de consommateurs rappelle que les malades atteints par une affection de longue durée (ALD) comme le diabète ou le cancer doivent régler certains frais de santé de leur poche malgré la couverture à 100 % par l’Assurance maladie.
En effet, certaines de leurs dépenses ne sont pas prises en charge par le dispositif. C'est notamment le cas pour :

  • Le forfait journalier hospitalier
  • La chambre particulière
  • Les dépassements d’honoraires 
  • Les frais de santé qui ne sont pas liés directement à leur maladie.


En 2013, pour les 10 % des patients en ALD qui consomment le plus de soins, le reste à charge s’élevait tout de même à plus de 1 700 euros. Et ces moyennes cachent en réalité, pour les personnes les plus consommatrices, « des restes à charge pouvant […] atteindre plusieurs milliers, voire des dizaines de milliers d’euros », précise l’étude. 

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...