Hammam et sauna : bienfaits et contre-indications

Publié le 08.07.2016  |  Dossier

L’un vient d’Orient, l’autre des pays scandinaves, mais tous les deux apportent détente et bien-être. Hammam et sauna sont appréciés et leurs utilisateurs leur prêtent de nombreuses vertus : ils permettraient d’éliminer les toxines, d’avoir une belle peau ou encore de diminuer le stress. Mais leur pratique est-elle adaptée à tout le monde ?

hammam et sauna - actu mieux etreLe hammam, originaire d’Orient, et le sauna, venu des pays scandinaves, sont tous deux des bains de chaleur, aux caractéristiques différentes. La chaleur du premier est humide et comprise entre 30 et 40 °C. Celle du second est sèche et atteint 80 à 90 °C. Les deux font l’objet de rituels précis. Ainsi, la tradition marocaine prévoit une séance d’une vingtaine de minutes dans le hammam ; puis, du savon noir est appliqué sur le corps, avant de procéder à un gommage au gant de crin et à un enveloppement à l’argile. Un bain d’eau froide vient achever la séance. Les Finlandais restent quant à eux dix à quinze minutes dans le sauna, avant de prendre une douche froide… ou de se rouler dans la neige.

Une chaleur bénéfique

La chaleur favorise la décontraction musculaire, apporte une sensation de bien-être et aide à se relaxer. En outre, la vapeur du hammam agit sur les voies respiratoires : l’humidité diminue l’accumulation de mucus dans les bronches et facilite l’échange d’oxygène dans les poumons. « L’exposition à la chaleur entraîne aussi une dilatation des vaisseaux et des pores de la peau et favorise la sudation, explique le docteur Isabelle Rousseaux, dermatologue à Lille. Ces phénomènes ont pour effet de nettoyer la peau. Ils sont plus importants et plus profonds lors de la pratique du sauna, puisque la chaleur y est plus élevée. La douche froide à la fin des séances permet quant à elle une vasoconstriction et raffermit la peau. »

Prendre ses précautions

Ces effets, intéressants pour avoir une jolie peau, peuvent toutefois se révéler néfastes. « Les personnes qui souffrent de problèmes cutanés ou de démangeaisons doivent éviter les bains de chaleur, car la sudation peut aggraver la situation, précise le docteur Rousseaux. Il est également conseillé de ne pas les pratiquer après un peeling ou une injection d’acide hyaluronique, par exemple. »
Le hammam et le sauna sont par ailleurs déconseillés aux personnes souffrant d’une infection, de troubles cardiaques ou rénaux ou encore d’hypertension, ainsi qu’aux femmes enceintes. Enfin, le docteur Jean-Jérôme Guex, médecin vasculaire phlébologue à Nice, souligne qu’ils « sont contre-indiqués pour les personnes qui ont des varices ou qui souffrent de symptômes veineux, car ils vont accentuer les douleurs et les sensations de jambes lourdes. Pour ces patients, la chaleur est vivement déconseillée. Seule l’eau froide peut soulager leurs maux ».
« Si l’on est en bonne santé, aller au hammam ou au sauna est une bonne idée pour se détendre et pour avoir une peau nette et purifiée. Mais au moindre doute, il faut demander l’avis de son médecin traitant », conclut le docteur Isabelle Rousseaux.  

Léa Vandeputte

 

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, proposent une offre complète de prestations et de services en matière de complémentaire santé et  de prévoyance adaptée aux besoins des particuliers, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité.

Working...