Excès de viande rouge et risque de dépression féminine

Publié le 07.11.2016  |  Actualité

Selon une étude publiée dans le British Journal of Nutrition, une consommation excessive de viande rouge accentuerait les risques de dépression. Les chercheurs, qui se sont penchés sur les données collectées auprès de 6 438 femmes, âgées en moyenne de 52 ans, aux Etats-Unis et en Australie, entre 2001 et 2013, ont conclu en étudiant leurs habitudes alimentaires que le fait de manger trop d’aliments pro-inflammatoires, comme le sucre ou la viande rouge, causerait ou aggraverait « un état d’inflammation dans tout le corps, y compris le cerveau ».

Ils déconseillent donc les régimes alimentaires riches en acides gras ou en sucres ajoutés et recommandent de privilégier les aliments anti-inflammatoires tels que le poisson, les oléagineux, les légumes, etc., ce qui, selon eux, diminuerait le risque de dépression de 20 %.

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...