Un Français sur trois va travailler quand il est malade

Publié le 28.07.2016  |   Actualité 2016-07-28

La deuxième édition de l’étude OpinionWay-Réhalto consacrée aux arrêts de travail en France, publiée en juin 2016, le confirme : l’absentéisme au bureau poursuit sa progression.

En 2015, le taux d’arrêts est évalué à 3,3 % contre 2,8 % l’année précédente. Mais ces chiffres pourraient en réalité être beaucoup plus élevés : toujours selon cette enquête, un Français sur trois renoncerait à prendre un arrêt de travail lorsqu’il est malade. Sans doute en raison des conséquences sur l’entreprise (désorganisation des services, difficultés à trouver des remplaçants qualifiés, coûts supplémentaires…) ou tout simplement par peu d’être jugé. L’étude nous apprend aussi que, pour 20 % des salariés arrêtés, ce sont les tensions liées à l’organisation du travail et les pratiques managériales de l’entreprise qui sont en cause, alors que, selon les DRH, seuls 5 % des arrêts seraient liés à l’environnement professionnel du salarié. Deux entreprises sur cinq affirment en outre avoir mis en place des mesures de prévention spécifiques, comme l’accompagnement des salariés en retour d’arrêt de travail (entretien, réunion) ou l’aménagement des horaires et des rythmes de travail.

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...