Médecins du travail : rôle et missions

Publié le 27.06.2018  |   Actualité 2018-06-27

Obligatoire depuis 1946, la médecine du travail vise à éviter « toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail ». Voyons comment le texte de loi se traduit dans la pratique.

Médecine du travail : raison d’être et missions

Obligatoire depuis 1946, la médecine du travail vise à éviter « toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant leurs conditions d’hygiène au travail, les risques de contagion et leur état de santé ». Voyons comment le texte de loi se traduit dans la pratique.

Rôle de la médecine du travail

Le médecin du travail est un professionnel indépendant qui exerce son activité auprès des salariés du secteur privéMédecin du travail - santé - Mutuelle Mieux-Etre et des agents de la fonction publique. Spécialiste de la santé au travail, il intervient à la fois auprès des travailleurs et des employeurs, dans un triple objectif : informer, prévenir et conseiller.

Action auprès des salariés

Le médecin du travail est amené à rencontrer les salariés à plusieurs reprises au cours de leur carrière. À l’occasion de visites programmées (à l’embauche, puis tousles cinq ans), mais également en cas de reprise après une interruption prolongée. Ces examens permettent au médecin du travail de s’assurer de l’aptitude du salarié à
occuper le poste auquel il est affecté. Pour ce faire, il l’interroge sur son état de santé, l’informe des risques éventuels associés à son poste ou aux conditions d’exercice de son activité et le sensibilise aux moyens de prévention disponibles. Le cas échéant, il peut préconiser un aménagement, une formation, voire un reclassement ou une mutation.

Action auprès des employeurs

Le médecin du travail assume une fonction de conseil auprès des entreprises. S’il le juge utile, il peut suggérer une adaptation des postes de travail à titre préventif pour l’ensemble du personnel – sans attendre que l’état de santé d’un salarié le nécessite. Il peut également accompagner l’employeur dans la mise en place d’actions de sensibilisation et de protection de la santé.

Cas particuliers

En dehors des visites légales, un salarié peut être reçu par le médecin du travail à sa demande ou à celle de l’employeur. De même, l’intervalle de suivi, désormais fixé à cinq ans, est raccourci pour certaines catégories de populations : jeunes de moins de 18 ans, femmes enceintes, travailleurs handicapés, titulaires d’une pension d’invalidité, travailleurs de nuit et personnels exposé à des produits toxiques.

À noter que toutes les visites s’effectuent sur le temps de travail, et que les frais y afférents sont pris en charge par l’employeur.

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...