Femmes enceintes : attention aux compléments alimentaires

Publié le 26.07.2017  |   Actualité 2017-07-26

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail recommande aux femmes enceintes de ne pas prendre de compléments alimentaires sans l’avis d’un professionnel de santé.

En l’absence de besoins établis par un bilan biologique, il n’est pas nécessaire de multiplier les sources de vitamines et de minéraux, a précisé l’agence. Une surconsommation d’iode peut en effet conduire à l’apparition d’un goitre chez le fœtus ou au développement de pathologies comme l’hypothyroïdie (insuffisance de la glande thyroïde). La prise excessive de vitamine D chez les femmes enceintes qui y sont génétiquement hypersensibles risque quant à elle d’entraîner une augmentation anormale de leur taux de calcium sanguin ou de celui de leur futur Femme enceintes - compléments alimentaires - Mutuelle Mieux Etre bébé. En cas de grossesse, les femmes doivent donc signaler à leur médecin, pharmacien ou sage-femme la prise de tout produit (médicament ou complément alimentaire), qu’il soit délivré sur prescription ou pris en automédication. 

Mutuelle Mieux-Etre Logo Mutuelle Mieux-Etre

Mutuelle Mieux-Etre et sa section professionnelle, SMBTP, complémentaire santé responsable, proposent une offre complète de garanties et de services en matière de santé et de prévoyance adaptée aux besoins de couverture des particuliers, des familles, des entreprises, des salariés, des travailleurs non-salariés, des artisans et des retraités de tous les secteurs d’activité. Nos contrats complémentaire santé, outre les remboursements de soins, incluent des prestations en cas d'hospitalisation, de l'assistance et toute une palette de services pour faciliter la vie au quotidien. 

Working...